Portrait étudiant : Marc-André

On vous présente Marc-André, qui fait partie des premiers étudiants de 42 Québec. À 30 ans, il a décidé de retourner aux études après avoir vu passer une publication à propos de notre formation en informatique sur LinkedIn. On a voulu en savoir un peu plus sur son parcours.

 

42 Québec : D’où viens-tu Marc-André?

Marc-André :  Je viens de Québec et j’habite présentement dans le quartier Limoilou. C’est à 20 minutes de marche du campus, c’est juste parfait.

42 : Parle-nous de toi un peu. À quoi t’intéresses-tu?

M-A : J’ai une variété de passe-temps. Je suis du genre à mettre toute mon énergie sur l’un d’eux pendant une certaine période de temps pour ensuite passer à autre chose. Ça tourne souvent autour de l’art et de la création : écriture, cinéma, musique, jeux vidéo.

42 : Et la programmation faisait partie de tes passe-temps?

M-A : Je n’avais jamais envisagé d’apprendre la programmation, mais c’est quand j’ai découvert 42 Québec que je m’y suis intéressé, surtout à cause du contexte d’apprentissage que la formation offrait. Je n’avais jamais codé de ma vie avant la Piscine.

42 : As-tu fait d’autres études avant 42 Québec?

M-A : J’ai débuté plusieurs formations que je n’ai jamais terminées. Je suis quelqu’un qui aime apprendre et chaque fois je me disais que c’était la bonne. Ça m’a pris du temps à accepter que ce n’était pas nécessaire d’avoir un diplôme pour réussir. C’est en joignant le marché du travail que j’ai pu m’accomplir. Les défis et la reconnaissance me poussaient à vouloir m’améliorer constamment.

42 : Dans quel domaine travaillais-tu?

M-A : J’ai été en scénarisation pendant un certain temps, mais c’était vraiment difficile. En plus des enjeux financiers, je trouvais difficile de ne pas avoir un barème précis de ce qui est bon ou pas. Il y a tellement de paramètres qu’on ne peut pas contrôler dans ce domaine qu’on travaille souvent pour rien. Je me suis ensuite tourné vers la vente et en 3 ans, j’ai pu évoluer rapidement. Je suis compétitif et j’y trouvais mon compte.

42 : Qu’est-ce qui t’a décidé à t’inscrire à 42 Québec?

M-A : La ludification en éducation, c’est un concept qui m’intéresse beaucoup et je savais que ça fonctionnerait pour moi. Ce concept est souvent appliqué dans l’enseignement aux plus jeunes, mais moins dans les études de haut niveau. Le fait de ne pas être dépendant d’un groupe dans mon apprentissage, la liberté et la flexibilité de la formation m’ont convaincue de quitter le marché de l’emploi pour me réinvestir dans les études.

42 : Parle-nous de ta Piscine. Comment as-tu trouvé l’expérience?

M-A : Même si je comprends qu’à 42 Québec, on part de la base et qu’on apprend à bien faire les choses, j’aurais aimé avoir quelques connaissances avant d’arriver. Ça m’aurait peut-être enlevé un peu de stress pendant ma première semaine. Au-delà de celle-ci par contre, ça s’est très bien passé. L’intensité de la Piscine, c’est ce qui fait que c’est aussi motivant et gratifiant. Tu y mets tout ce que tu as et quand tu réussis, c’est vraiment valorisant.

42 : Et la vie sur le campus, ça se passe comment?

M-A : J’aime vraiment les gens que je côtoie ici. Étant donné la situation, on est moins que prévu, mais ça fait que les liens sont tissés serré. J’ai quand même hâte qu’on soit plus pour ressentir la frénésie.

42 : Qu’est-ce que tu apprécies le plus de 42 Québec?

M-A : L’apprentissage, le style de pédagogie. Ici, on apprend à apprendre et c’est tellement plus efficace. Je ne sens pas que j’ai besoin de tout savoir le plus rapidement possible. J’ai confiance que je serai capable d’aller chercher ce qu’il me faut en temps et lieu. Je sais que ça m’ouvrira beaucoup de portes. Peu importe le domaine, cette façon d’apprendre me sera utile toute ma vie.