L’histoire de 42 Québec

L’histoire de 42 Québec est liée à celle de Québec numérique, l’OBNL qui donne vie au projet dans la Capitale-Nationale.

Une étudiante et un étudiant devant leur ordinateur au campus

2010-2016 : découverte de 42 Paris et le rêve d’importer le concept

En 2010, un petit groupe de passionnés autour du numérique et plusieurs bénévoles s’activent dans la ville de Québec pour créer le premier événement WAQ, le Web à Québec. L’objectif rassembleur étant « par la communauté, pour la communauté », les projets à réaliser par ce noyau de mordus s’accumulent et le succès du WAQ va en grandissant.

C’est en participant à une visite de la communauté numérique de Bordeaux en mars 2013 que les administrateurs ont envie de bâtir des ponts pour développer des fraternités internationales. On souhaite ainsi favoriser l’émergence de nouveaux projets. Tout s’accélère rapidement et il faut se structurer : l’organisme à but non lucratif voit le jour sous le nom de Québec numérique au courant de l’année 2013.

C’est aussi à cette époque que 42 Paris naît. Fondé par Xavier Niel, il s’agit d’un établissement de formation alternative en programmation informatique visant pallier la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur. Sa pédagogie étalée sur 3 ans ne ressemble à rien de connu : basée sur l’apprentissage par les pairs et l’approche par projets, sans préalable requis, gratuite et ouverte à tous et toutes dès 18 ans.

Les projets continuent alors d’avancer à la vitesse grand V pour Québec numérique. Les contacts à l’international se cultivent, les expertises voyagent et se partagent autour d’événements rassembleurs, comme la première Semaine numériQC en 2016.

Puis, vient la visite décisive de 42 Paris : « J’étais en mission pour Québec numérique à Paris en 2016. J’ai eu la possibilité de visiter le campus de 42 Paris, et je me suis dit que ça nous prenait un 42 à Québec », affirme Carl-Frédéric De Celles, le président du CA.

Le manque de main-d’œuvre en TI est déjà important en 2016 au Québec, et on sait que les besoins de l’industrie vont toujours en augmentant.

Plusieurs étudiantes et étudiants devant leur ordinateur au campus

« La pédagogie 42, c’est une superbe innovation. On se disait alors que ça pouvait être une façon d’aller chercher tous ceux et celles qui ne se sentent pas interpellés par le “système”, une manière d’apprendre autrement. À son rythme. Une offre complémentaire à ce qui se faisait déjà sur le marché éducationnel au Québec », ajoute le président du CA.

2017-2019 : l’expansion de Québec numérique et la possibilité d’un 42 Québec

Pendant que l’OBNL engage de plus en plus d’employé(e)s chaque année pour répondre aux différents projets qui s’ajoutent, les campus 42 se multiplient à travers le monde.

En 2018, l’organisation obtient la précieuse aide du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour monter un plan, explorer la faisabilité du projet et établir des contacts avec 42.

C’est en 2019 que Dominic Goulet, autrefois membre du CA de Québec numérique, accepte de devenir son nouveau DG. Ancien programmeur lui-même, l’implantation de 42 dans la ville de Québec lui tient à cœur.

42 Québec prend forme alors que le 42 Network, le réseau mondial de lieux dédiés à l’apprentissage alternatif, se structure sous l’égide de Sophie Viger. Québec numérique engage 2 nouvelles employées afin de mener à bien le projet : Bianca et Isabelle. C’est aussi à ce moment que plusieurs entreprises renommées se greffent au projet. Premièrement interpellés par la mission de 42 Québec, ces partenaires s’assurent, par leur implication, un contact privilégié avec les étudiant(e)s.

2020-2021 : un campus 42 à Québec

En 2020, l’organisme trouve l’emplacement idéal pour le campus : le 330 Saint-Vallier Est, bureau 300, dans l’ancienne bâtisse Le Soleil. C’est à cet endroit que se tient, le 2 juillet, une conférence de presse annonçant le soutien financier du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, par l’entremise de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), et celui de la Ville de Québec par le biais du programme Vision entrepreneuriale 2023.

Les travaux vont bon train, mais la pandémie vient bousculer les plans. L’équipe de 42 Québec doit s’adapter et repousser la première Piscine permettant d’accueillir les étudiant(e)s, la Piscine étant la dernière étape d’admission pour rejoindre 42 Québec.

En parallèle, Québec numérique s’affaire à engager 3 nouveaux employés pour bien gérer les infrastructures, la vie étudiante et la pédagogie sur place. Tom et Cori, de 42 Paris, apportent leur expertise à titre de conseillers technopédagogiques. Sophie se joint aussi à l’équipe à titre de responsable des admissions et de la vie étudiante.

Enfin, la première Piscine! Elle se tient à 42 Québec en février 2021, suivie de celle de mars 2021, et la première cohorte fait sa rentrée au campus le 4 mai suivant. Deux nouvelles Piscines se déroulent ensuite en juillet et août pour accueillir une autre cohorte le 13 septembre.

Des étudiantes et étudiants du campus les bras levés en signe de victoire et de fête

Près de 70 personnes étudient actuellement la programmation informatique à 42 Québec. La prochaine Piscine se tiendra du 10 janvier au 4 février 2022 et celle-ci sera au maximum de sa capacité, c’est-à-dire 200 étudiant(e)s. Plus de la moitié des places ont déjà trouvé preneurs!

« Aujourd’hui, en 2021, ce n’est plus un rêve, mais une réalité. Grâce au financement public et à nos partenaires, 42 Québec est encore un projet réalisé “par la communauté, pour la communauté”, en phase avec la vision de Québec numérique. Nos étudiant(e)s ont accès au plus près aux réalités de l’industrie dans leur campus de St-Roch, le quartier des technologies à Québec », conclu Dominic Goulet, DG de Québec numérique.